LES MONUMENTS AUX MORTS

1914 - 2014....... 100 ans déjà! Pour célébrer ce centenaire, en hommage à nos Poilus, je vous propose une série d'articles recensant les monuments aux morts. Vous pouvez participer, à votre choix, soit en m'envoyant les photos que je publierai sur mon blog en mettant un lien vers le vôtre, soit en publiant vous-même ces photos et mettre, s'il vous plaît, un lien vers mon blog.
Si l'aventure vous tente, c'est parti!

MON AUTRE BLOG

Dans mon autre blog (le blog de Nanoue13) je parle de mes collections de choses anciennes : vaisselle (assiettes, plats, petits verres à liqueur, soupières, tasses, bols etc....), cartes postales, boîtes en fer, napperons......
Il est en construction pour le moment, et je ferai un début d'article sur CE blog, avec un lien qui renverra au blog spécialisé. Libre à vous ensuite de le consulter..... ou pas! Mais les visites et un petit mot font toujours plaisir!

lundi 2 février 2015

LES NAVETTES DE LA CHANDELEUR

Partout en France la Chandeleur est célébrée en faisant sauter les crêpes. Mais pas en Provence! Bien que beaucoup sacrifient à cette tradition.....
En Provence nous dégustons les navettes...... Ce sont des petits biscuits en forme de barque, qui symbolisent celle qui amena les Saintes Maries sur les côtes de Provence.
A Marseille, près de l'abbaye St Victor, se trouve la plus vieille boulangerie de la ville, le Four des Navettes. Toutes les années, à la Chandeleur, les navettes sont bénies par l'archevêque de Marseille, après la messe célébrée à l'abbaye St Victor, qui célèbre la présentation de Jésus au temple.

"L’octave de la Chandeleur débute le 2 février, à 5h, avec la procession de la vierge Noire. Le départ du cortège est donné sur le Quai des Belges et remonte jusqu’à l’Abbaye de Saint-Victor. Sur le parvis de l’Abbaye, l’Archevêque de Marseille, en présence du Maire, procède à la bénédiction de la ville, de la mer et des cierges verts de l’Abbaye, puis célèbre la Messe solennelle des fêtes de la Chandeleur. 

À 8h, l’Archevêque vient au Four des Navettes pour procéder à la bénédiction du four, des fameuses navettes, de ceux qui les fabriquent, de ceux qui les vendent et de ceux qui les mangent !

Connaissez-vous le tandem porte-bonheur du Four des Navettes ? Conservez une navette ayant reçu la bénédiction de l’Archevêque ainsi qu’un cierge vert jusqu’à la prochaine Chandeleur pour porter bonheur à toute la famille. Un an après, faites brûler le cierge et mangez la navette, car elle se conserve une année entière !

Le jour de la Chandeleur, des centaines de personnes sont présentes pour acheter les navettes bénies et les déguster. Alors rendez-vous le 2 février prochain à 8 heures du matin !"  (http://www.fourdesnavettes.com/fr/content/9-la-chandeleur)


Je n'ai bien sûr pas la prétention de concurrencer le Four des Navettes, mais voici une recette qui a fait ses preuves. Elle est tirée d'un livre qui était à ma grand-mère, "La Cuisinière Provençale" de JB Reboul. Il a été réédité, il est jaune à la couverture souple, le mien a une couverture solide mais vous dire de quelle couleur il était à l'origine.......
Voici la recette, suivie des photos explicatives, étape par étape.....

750g farine, 375g sucre, environ 70g de beurre ramolli en pommade, un petite pincée de sel, 3 oeufs, environ 1dl d'eau, eau de fleur d'oranger. 
 Faire un puits au milieu de la farine, incorporer tout le reste, et mélanger en incorporant la farine au fur et à mesure, jusqu'à obtenir une pâte bien lisse. 
Couper la pâte en 4 ou 5 morceaux, les rouler en forme de boudin plus ou moins épais. Couper ces boudins en tronçons et les rouler. Leur donner la forme des navettes. 
Les placer sur une plaque beurrée à distance les uns des autres. Avec un petit couteau, faire une fente au milieu. Laisser reposer 1h ou 2h. Les dorer avec un pinceau trempé dans du jaune d'oeuf étendu d'un peu d'eau. Enfourner à four moyen. 
Pour la durée de la cuisson, ça dépend de la taille des navettes. Les sortir pas trop cuites, sinon elles durcissent! 
Bon appétit!

Je laisse la place à Léna (5 ans) qui a confectionné toute seule, toutes les navettes, après que je lui ai montré la 1ère. 




Prêtes à enfourner.....
Après cuisson, on laisse refroidir, et on déguste!

41 commentaires:

  1. Merci pour la recette ! C'est noté et je crois que je vais tester en en faisant à la place des merveilles pour Carnaval et donner le résultat en pâture à mes gourmands de collègues ! ;-)
    Bises, Anne, et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  2. Hummm...bravo à Lena ...
    Chez nous en Charente Maritime on fait des "Merveilles " mêmes genre que tes navettes ...En Bretagne c'est crêpes bien sur ..
    Bises Anne

    RépondreSupprimer
  3. Bravo Lena !
    J'ai la recette aussi, je vais en faire avec ma petite fille (bientôt en vacances)
    Belle soirée - Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Anne
    Justement je viens de manger des crêpes, ce n'est pas la même forme mais c'est aussi bon !
    Je te souhaite une douce soirée
    Bisous
    @lain

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Anne ce doit être super bon, encore meilleur car fait avec attention et tendresse par une jolie petite cuisinière. pour moi, c'était les crêpes que j'ai faites ce soir traditionnellement, sauf qu'il y avait un peu de mélancolie chez moi en me rappelant la "chandeleur" de dans le temps, où j'étais entourée de ma mère et de mes filles et où il fallait faire sauter les crêpes avec un sou dans la main!!! Bonne soirée bisous MTH

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Anne,
    Je crois que je vais inviter Léna pour m'en faire quelques-unes ! Je remplacerai juste la fleur d'oranger par du bon Rhum Clément ou du Grand Marnier.
    A midi j'ai vu un reportage sur les navettes à la télé, mais pas avec de l'alcool bien sûr !
    Bises et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  7. Et bien merci car si je connaissais les navettes de nom je ne savais rien de cette tradition ! Et bravo à Léna qui se débrouille comme un chef !
    Très belle soirée, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  8. A chacune de mes visites chez mes amis à Vitrolles, l'arrêt au Four des navettes est "obligatoire" Navettes pour moi et croquants pour Monsieur !
    Ensuite c'est arrêt chez Escoffier sur le port pour un approvisionnement en santons ;)

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ces explications, sur la Provence et ses navettes.
    Léna est une adorable petite-fille, qui travaille avec beaucoup d'applications.

    Pour mon genou, ce n'est pas le top.

    Un copier-coller.
    Mon genou, toujours au même point.
    Presque plus mal, mais, il reste un oedème de la valeur d' un
    oeuf de pigeon.
    Mercredi je passe une radio, si ce n' est pas fini,
    j' ai l' ordonnance.
    Merci pour ta gentillesse sur mon blog

    Bisous Aimée

    RépondreSupprimer
  10. Coucou Anne, les navettes de Marseille... j'adore. Tu avais des petites mains pour t'aider. Bises et bonne soirée. ZAZA

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour cette recette ! je pensais qu'il fallait les frire comme nos "schenkeles" !
    La petite se débrouille comme un chef !
    Bisous, bonne soirée

    RépondreSupprimer
  12. COUCOU
    tu vas rire, j'ai fait à peu près le meme genre d'article ! tout le monde fait des articles sur les crepes !
    Bonne soirée et bon appétit

    RépondreSupprimer
  13. laisse moi en, j'arrive! froid chez moi et il r'annonce de la neige
    prend soin de toi
    bisous

    RépondreSupprimer
  14. coucou Anne
    Tu as trouvé de l'aide pour tes navettes !!
    Crêpes aujourd'hui Bretagne oblige et beignets demain comme en Lorraine
    gros bisous et bonne journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
  15. super ce partage avec la petite Léna qui n'a que 5 ans
    en lorraine on les appelle beignets de carnaval-
    merci pour tes explications ! gros bisous !

    RépondreSupprimer
  16. Je dégusterais bien les navettes de Léna.
    Bises, Anne, bonne journée.

    RépondreSupprimer
  17. Merci Anne pour cette recette et les détails photos bien agréables qui montrent que les navettes sont à portée de toutes! Ah ! les livres de recettes de nos aïeux qui traversent les générations ... nostalgie ..
    Belles histoires comme je les aime sur l'origine de ces biscuits bien appétissants .
    Je vais noter pour les faire un de ces quatre comme l'on dit chez nous !!
    Une bien belle page mon amie que j'ai beaucoup appréciée !
    Bisous du cœur sous une mince pellicule de neige pas faite pour durer!.
    Nicole

    RépondreSupprimer
  18. bravo à Léna elle est douée elle t'a bien aidé je vois une vraie petite fée du logis miam miam je les déguste du regard belle recette mais suis nulle je prend quand même note bisous dis tu m'en garde lol cousine

    RépondreSupprimer
  19. ah voila les fameuses navettes
    très traditionnel aussi ( de MARSEILLE je pense
    je vois que la petite est déjà très adroite pour les réaliser bravo LENA
    je n en ai jamais mangé par chez moi nous ne connaissons pas ce dessert
    bonne fin d e journée
    nous avons des averses neigeuses pas cela ne tient pas au sol
    bises
    kénavo



    RépondreSupprimer
  20. Je viens de faire la navette entre la recette du livre de ta grand-mère et les photos de Léa en train de pâtisser.
    Je suis le seul de ma famille à ne pas vivre en Provence mais je ne me souviens pas avoir déjà mangé des navettes.
    par contre je me souviens des beignets "oreillettes" que faisait ma grand-mère Corse. Je suis corse par ma lignée maternelle.
    Hier soir, nous avons fait un repas crêpes car je suis un spécialiste des crêpes et je n'en fais que trop rarement.
    Bonne soirée, j'ai entendu que vous pourriez vous aussi avoir là de la neige.
    Bises, Marc de Metz.
    @ bientôt.

    RépondreSupprimer
  21. Trop mimi la petite pâtissière j'adore :) je n'ai pas fait de crêpes tu vois j'adore mais j'ai horreur de les faire, j'attends que Téo m'en fasse lol
    Bon il reste des navettes ? j'arrive :)
    Gros bisous & douce soirée Anne

    RépondreSupprimer
  22. Coucou, Anne ! Je viens répondre à ta question chez moi : la première photo est un petit champignon, probablement une vesse de loup, prise de dessus. Il me faisait penser à une meringue et j'adore les meringues ! ;-)
    Bises, Anne, et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  23. Bravo Léna, tu es formidable!
    Hum, il ne manque que le doux parfum de ces délicieux gâteaux!
    Gros bisous à vous partager de Mireille du sablon

    RépondreSupprimer
  24. Un petit copier-coller pour les explications pour mon genou.

    J'en profite, pour m'inscrire a ta new.

    Pour mon genou, rien de cassé.
    Toujours un gros hématome en forme d'oeuf de pigeon,
    qui vient de par la prise d'anti-coagulant.
    Il faut y mettre de la glace, c'est tout.
    Encore quelques douleurs, je marche avec la jambe un peu raide.

    Bisous et merci a toi, de me demander des nouvelles.



    RépondreSupprimer
  25. Un gâteau que j'aime beaucoup, j'en ramenai comme cadeaux à ma famille lorsque nous venions en Provence. Bises. FRANCOISE

    RépondreSupprimer
  26. Intéressante tradition. C'est bien de la perpétuer, Léna fait les navettes avec application, elle s'en souviendra et pourra elle aussi, transmettre à ses petits-enfants.

    RépondreSupprimer
  27. une mignonne cuisinière en herbe ! Ils sont bien appétissants ses gâteaux !
    C'est une belle tradition. On en a parlé aux infos lundi. On montrait Marseille et la bénédiction de l'évêque. Chez moi, c'est crêpes bien sûr !
    gros bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour Anne
    Une des nombreuses gourmandises provençales

    RépondreSupprimer
  29. Mmmmhhh, trop bon ! J'en veux, j'en veux :)

    RépondreSupprimer
  30. Un bon moment partagé avec ta petite Léna ! Ces navettes sont bien appétissantes, ça devait sentir bon dans ta cuisine Anne.
    Bon week end, bisous
    Lilly

    RépondreSupprimer
  31. J'aimerais aussi avoir mes petites filles auprès de moi pour jouer les mamé et partager ces instants avec elles !
    Tu as raison d'en profiter !
    Bonne soirée à toi

    RépondreSupprimer
  32. Bon appétit alors :))
    belle semaine à toi
    bises
    Sylvie

    RépondreSupprimer
  33. bonsoir elles ont l air bien bonnes ces navettes j en mangerais bien une confectionnée par léna elle est en vacances bonne soirée bisesssssssss

    RépondreSupprimer
  34. Bonjour
    J'aimerais bien goûter ces petites barques, elles m'ont l'air délicieuses!
    AH tu vas prendre un chat quand tu sera veuve! LOL
    J'espère pouvoir prendre le mien en photo pour faire un article sur lui, mais c'est difficile, il n'aime pas l'appareil! LOL
    Bisous

    RépondreSupprimer
  35. ça donne faim ces navettes, je n'en ai gouté qu'une fois je crois... gros bisous Anne, passe un beau week-end. cathy

    RépondreSupprimer
  36. Très beau reportage pâtissier. Étonnantes navettes provençales ! Avec les oreillettes languedociennes, autant de variantes à essayer qui nous changent des sempiternelles crêpes. Cela me donne aussi envie d'en savoir davantage sur les bugnes lyonnaises. Merci Annette.

    RépondreSupprimer
  37. petit coucou matinal de ma champagne ou pluie et vent font très bon ménage
    bisous

    RépondreSupprimer
  38. Bonjour
    J'espère que tu vas bien
    Bisous

    RépondreSupprimer
  39. Trop mimi ces menottes encore potelées et bravo Léna !
    Merci pour la recette +++
    Douce journée.

    RépondreSupprimer
  40. Mon petit coucou du soir en ce jeudi Anne rien que par amitié en espérant que tout va bien par chez toi !!
    Mes bisous après une belle journée ensoleillée dans notre nord ... on revit après ces journées pluvieuses tout au long de notre hiver !!
    Au plaisir de te retrouver !
    Nicole

    RépondreSupprimer
  41. J'arrive un peu tard pour venir déguster les bonnes navettes. Bravo à Léna, elle est bien appliquée et a fait de très bons gâteaux.
    Bon dimanche, bisous

    RépondreSupprimer

Un petit mot fait toujours plaisir