LES MONUMENTS AUX MORTS

1914 - 2014....... 100 ans déjà! Pour célébrer ce centenaire, en hommage à nos Poilus, je vous propose une série d'articles recensant les monuments aux morts. Vous pouvez participer, à votre choix, soit en m'envoyant les photos que je publierai sur mon blog en mettant un lien vers le vôtre, soit en publiant vous-même ces photos et mettre, s'il vous plaît, un lien vers mon blog.
Si l'aventure vous tente, c'est parti!

MON AUTRE BLOG

Dans mon autre blog (le blog de Nanoue13) je parle de mes collections de choses anciennes : vaisselle (assiettes, plats, petits verres à liqueur, soupières, tasses, bols etc....), cartes postales, boîtes en fer, napperons......
Il est en construction pour le moment, et je ferai un début d'article sur CE blog, avec un lien qui renverra au blog spécialisé. Libre à vous ensuite de le consulter..... ou pas! Mais les visites et un petit mot font toujours plaisir!

lundi 12 octobre 2015

LES ALYSCAMPS A ARLES (13)


Dans Arles, où sont les Aliscams, 
Quand l'ombre est rouge, sous les roses,
Et clair le temps, 

Prends garde à la douceur des choses, 
Lorsque tu sens battre sans cause
Ton coeur trop lourd,

Et que se taisent les colombes;
Parle tout bas, si c'est d'amour,
Au bord des tombes

Paul-Jean TOULET  (1867 - 1920)


Les Alyscamps : les Champs Elysées en provençal.....
Ce nom s'applique à toute la nécropole qui s'est développée à l'époque romaine le long de la Voie Aurélienne, à l'est de la ville romaine d'Arelate.

Très vaste, surtout à la fin de l'Antiquité, cette nécropole est aujourd'hui réduite à une allée de sarcophages.


Ce fut au Moyen-Âge un des plus célèbres cimetières d'Occident. Le site des Alyscamps a été classé Monument Historique en 1913.
Il se présente sous la forme d'un alignement de tombeaux et d'une partie fouillée de la nécropole paléochrétienne. Le chemin longe les sarcophages qui sont en calcaire local,......





........... généralement assez simple et ne portant aucun décor à l'exception d'une sorte d'herminette ou ascia, et d'une équerre avec un fil de plomb.....
...... et quelques uns ornés de têtes sculptées.....


L'allée des Alyscamps s'élargit ensuite jusqu'aux restes de la nécropole paléochrétienne, devant l'église de l'abbaye St Honorat (12ème siècle). Tous les bâtiments de l'abbaye ont été détruits.....

Au Moyen-Âge ce site comportait de nombreux caveaux, chapelles et monuments funéraires. De ces constructions, peu de vestiges subsistent :
- à l'entrée du site, l'église St Césaire le Vieux, dont il ne reste que le porche roman, appartenait au premier couvent de femmes créé par l'évêque St Césaire en 512.
- accolée au porche, l'église St Accurse, bâtie en 1520, en expiation de la mort d'Accurse de la Tour, tué en duel par Antoine de Quiqueran de Beaujeu








- la maison du garde, située un peu plus loin, a été construite en 1860 par l'architecte arlésien Auguste Véran. Elle évoque une chapelle romane.
- le monument aux consuls a été construit en 1722 en hommage aux consuls et conseillers municipaux morts pendant la grande peste provençale de 1720 - 1721.


- la chapelle des Porcelet, qui date du 15ème siècle et qui est la chapelle funéraire de la puissante famille des Porcelet, une des familles les plus anciennes de Provence.

Dès le Moyen-Âge, le cimetière fut pillé, des sarcophages emportés dans les mas (prononcez bien le "s" à la fin!), pour servir d'abreuvoirs..... Le site des Alyscamps était déjà à moitié abandonné dès le 16ème siècle, époque où il fut endommagé une première fois par le percement du canal de Craponne en 1584.

Bouleversé pendant la Révolution l'ancienne nécropole sera en partie détruite lors du passage de la voie ferrée du PLM (en vert) à partir de 1842......
.... puis saccagée par la construction des ateliers de la SNCF au milieu du 19ème siècle
Vous pouvez bien voir sur cette dernière carte l'immensité qu'avait le site dans l'Antiquité et au début du Moyen-Âge.....
Suite de la visite une autre fois......
J'espère pouvoir vous rendre visite cet après-midi, mais on nous annonce de forts orages, et si c'est le cas, je serai forcée de tout débrancher!!











23 commentaires:

  1. Un article bien documenté !
    Des vestiges du passé : j'aime
    Merci et bisous Anne

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Anne ton billet est très ,intéressant, bien documenté, et des photos superbes. Pour ta rentrée dans la blogsphère, c'est impeccable. Bravo bisous et bonne journée MTH

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Anne, un billet fort intéressant, très bien documenté et des photos superbes. Tu fais une rentrée" fracassante " ici. Bisous et bonne journée MTH

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Anne, un très beau billet, très intéressant, bien documenté, des photos superbes. Bravo, tu n'as pas raté ta "rentrée" ici. Bisous et merci pour ce magnifique partage bisous et bon après-midi MTH

    RépondreSupprimer
  5. passionnant cet article! je ne connaissais pas du tout, c'est une magnifique découverte! j'ai vu que vous étiez en alerte météo, j'espère que ce ne sera pas trop grave... gros bisous Anne. cathy

    RépondreSupprimer
  6. Magnifique vestiges Anne.C'est un endroit magnifique que je viens de découvrir par ton intermédiaire. Merci. Bises et bon début de semaine. ZAZA

    RépondreSupprimer
  7. Une merveille, les Alyscamps et chargés de tellement de souvenir pour moi; poéme compris .
    Bisous
    Denise

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Anne
    Merci à toi pour ce splendide article
    Les vestiges et leurs histoires me plaisent énorment !
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. Très beau ton billet du jour ! Nous habitons à une trentaine de kms d'Arles, alors ce site nous le connaissons très bien, et y allons souvent ! C'est magnifique. Bisous ma belle.

    RépondreSupprimer
  10. J'espère que tu n'as pas eu de dégâts
    Merci pour la découverte
    Douce fin de journée Anne
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  11. J'espère que tu n'as pas eu de dégâts
    Merci pour la découverte
    Douce fin de journée Anne
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  12. une belle découverte ce site
    J'espère que vous n'aurez pas trop d'orages
    bisous et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  13. Je me suis déjà promenée dans tes pas...Mais je 'ai jamais pensé à faire un article
    (Je ne pensais pas blog, quand j'y suis allée)
    Je n'aurais certainement pas mieux que ton article si bien illustré et commenté !
    Je vais relire ton billet tranquillement !
    Tes articles sont restés superbes et intéressants après ta longue pause.
    Bonne soirée à toi

    RépondreSupprimer
  14. Coucou Voisine, Ce billet est extraordinaire, bien documenté parfait Félicitations. Je connais les Alyscamps mais juste lors de mes allers en Arles pour la Féria, alors à l'époque qui dit Féria normalement les corridas mais comme j'en ai horreur et bien c'était le ricard, la fiesta, les copains et les bons repas pour la visite de cette belle ville d'Arles c'était rapé. Du coup j'apprécie doublement tes articles merci beaucoup, Bises Tantine

    RépondreSupprimer
  15. coucou Anne
    Nous étions à Arles il y a deux ans,nous avons fait cette visite mais aussi bien d'autres
    les merveilles de cette belle ville !
    gros bisous et bonne soirée
    MITOU

    RépondreSupprimer
  16. Ce billet est particulièrement intéressant, je ne connaissais pas du tout !
    J'espère un jour pouvoir découvrir tout ça par moi-même, j'aime tellement les pierres qui ont une histoire !
    Belle soirée, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  17. C'est magnifique. Merci de ce partage.
    Bises, Anne, bonne journée.

    RépondreSupprimer
  18. Je découvre cet Alyscamps provençal et j'aime énormément .
    Transporter un sarcophage pour en faire un abreuvoir n'a pas dû être facile .
    Bises

    RépondreSupprimer
  19. super pour j'adore ces pas d'histoires, la tu me fais plaisir
    merci pour ton gentil message
    bisous

    RépondreSupprimer
  20. Surprenant avec un bel exposé explicatif, je n'en n'avais jamais entendu parlé ... merci de ce beau partage Anne et de tes beaux clichés !

    Je reviens progressivement pas trop motivée en ce moment pour les blogs mais çà passera !!

    Bisous du soir après une journée automnale ensoleillée dans le Nord !

    Nicole

    RépondreSupprimer
  21. Quel magnifique article !
    Je le trouve passionnant, parfaitement documenté, merveilleusement illustré par tes photos.
    Je suis vraiment ravi d'avoir suivi ton lien pour te remercier de ton commentaire très sympa.
    Le bâtiment militaire du Boulevard de Trêves ne court aucun risque d'être détruit, il est classé !
    Très bonne soirée, bises de Metz, Marc.
    @ bientôt.

    RépondreSupprimer
  22. Un bel article sur ce beau site !
    Bonne journée, Bisous

    RépondreSupprimer
  23. Coucou Anne, voici une belle balade dans un site magnifique qui me plairait bien aussi ! Bon week end, bisous

    RépondreSupprimer

Un petit mot fait toujours plaisir